D'une amitié est né un jumelage...

Daniel-Charles Badache

Steve Cobb et moi-même nous sommes connus en 1977, dans le cadre d'échanges d’enseignants en droit entre deux universités de Nashville (Vanderbilt et UNiversity of Tennessee) et celle de Caen. Passionnés par nos expériences respectives, nous avons très vite pensé que notre propre relation devait favoriser, une fois les universités concernées acquises à ce rapprochement, l'identification d'autres domaines de coopération.

 

Tous deux également avocats, nous avons inauguré, en 1985, avec nos ordres professionnels, un programme de séminaires regroupant annuellement, alternativement à Nashville et à Caen, des juristes des deux cités ; programme qui a débouché sur le jumelage des deux barreaux en 1996.

 

Le renforcement progressif de ces liens n'a pas laissé indifférent feu Paul-Louis HALLEY Président Directeur Général de Promodès, dont le groupe avait absorbé une chaîne de distribution alimentaire dans le Tennessee. Tous ceux qui ont œuvré et qui œuvrent au développement du partenariat entre les deux villes se doivent de vouer à cette personnalité tragiquement disparue une profonde reconnaissance pour le soutien qu'elle a apporté à leur démarche et la dimension économique qui a été conférée à celle-ci.

 

Comment en conséquence s'étonner si Jean-Marie GIRAULT, Sénateur-Maire de Caen, a décidé, après avoir conduit une délégation « exploratoire » à Nashville en juillet 1990, de « franchir le pas » et de signer en avril 1991 la Charte d'un jumelage à propos duquel il souligna à l'époque qu' « il lui avait été offert sur un plateau d'argent » ?

 

Les Comités qui furent ensuite mis en place dans les deux villes ont multiplié les terrains d'action : échanges de collégiens, exposition de peintres normands et tennesseans dans les cités jumelles, déplacement du Caen Basket Calvados à Nashville et dans le Tennessee (le CBC fut le premier club professionnel français de basket ball à se produire aux Etats-Unis), stand de Nashville à la Foire Internationale de Caen... tout en poursuivant les relations des barreaux, piliers historiques du jumelage.

 

Se tournant vers l'avenir, notre Comité caennais se doit d'insuffler à sa collectivité territoriale une grande ambition. L'appellation de la jumelle de Caen est "Nashville, Music City USA". N'est-ce pas une évidence que de considérer que Caen a vocation à devenir la capitale française des musiques américaines, et notamment de la country, qui multiplie les festivals dans l'Hexagone, mais qui n'a pas été « honorée » à ce jour par la capitale bas-normande?

 

N'y a-t-il pas également matière à réfléchir à une perspective d'implantation sur le territoire de notre agglomération d'une industrie de l'enregistrement musical? Nashville, notre jumelle, n'a-t-elle pas un statut de leader mondial en la matière ?

 

Les années qui viennent devront voir notre structure s'employer à doter le jumelage d'une dimension musicale : Caen, notamment avec le Zénith et le Cargö, dispose des structures permettant de faire vivre pareille ambition, comme l'agglomération bénéficie de l'espace pour donner corps au projet industriel ci-dessus évoqué.

 

S'agit-il d'une projection dans l'avenir plus utopique que fut, il y a 33 ans, la volonté que Steve Cobb et moi-même partagions de faire de Nashville et de Caen deux ardentes jumelles?"

 

Daniel-Charles Badache (1947-2017)

"Founding Father"

S'INSCRIRE VIA EMAIL

© 2018 by Jumelage Caen-Nashville. Créé avec Wix.com